Home Page  
2017
LaSemaineduCerveau

EXPOSITIONS


Du Lundi 13 Mars au Samedi 18 Mars
Bibliothque Charcot, ICM
Hpital de la Piti-Salptrire
83 Boulevard de l'Hpital
Paris 13eme

Entre : libre

Histoire du cerveau, des origines Charcot
De l’Antiquit au XIXe les ouvrages anciens de la bibliothque Charcot permettent de dcouvrir les ides et les reprsentations autour de cet organe de la pense qui devint un sujet d’tude spcifique au XIXe sicle, et ce tout particulirement grce Jean-Martin Charcot.


EXPOSITIONS


Du Mercredi 08 Mars au Dimanche 19 Mars
Exposition 'Neurosciences et Arts
Hall des Grands Moulins - Universit Paris Diderot
16 rue Marguerite Duras 75013 Paris
Ligne 14 et RER C : Bibliothque Franois Mitterand; Lignes de bus n 62, 64, 89, 325, arrt BUS Bibliothque Franois Mitterrand
Entre : libre
Public : Tout Public

BeautyBRAIN
8 Mars 18h30
L'exposition BeautyBRAIN vise rvler la beaut, la complexit et les mystres de notre cerveau, organe d’une esthtique bout de souffle. Les travaux des chercheurs en neurosciences deviendront des pices d’art. A travers des images cette exposition vous propose un voyage dans l’architecture micro- et macroscopique de notre organe le plus fascinant.
Pour toute information contacter Giuseppe Gangarossa (giuseppe.gangarossa@univ-paris-diderot.fr) et/ou Lydia Danglot (lydia.danglot@inserm.fr)


CONFRENCES


Lundi 13 Mars 18H30
Confrence inaugurale
Institut du Cerveau et de la Moelle Epinire
Hpital de la Piti-Salptrire 83 bd de l'Hpital Paris 13e
Entre : Inscription obligatoire sur le site web
inscription : semaineducerveau@icm-institute.org
Site web : http://icm-institute.org/fr/sdc2017
Public : tout public

A la recherche des traces de la mmoire dans le cerveau
Dr Jean Antoine Girault
Garder en mmoire c'est laisser une trace. Les civilisations humaines ont utilis diffrents supports, comme les pierres graves, les livres ou les disques durs. Mais qu’en est-il du cerveau ? Il y a plus d’un sicle le biologiste allemand Richard Semon a propos d’appeler de telles traces de la mmoire des engrammes . Les moyens techniques de l’poque ne permettaient pas d’en chercher l’existence. Depuis, les progrs ont permis de distinguer diffrents types de mmoire et de prciser les rgions du cerveau impliques. Des neurones ragissant spcifiquement un lieu ou une image particulire ont t identifis. Les changements molculaires et cellulaires responsables de ces proprits font toujours l’objet de recherches passionnantes. Sommes-nous proches d’identifier les engrammes ? Ces connaissances nouvelles donnent-elles des pistes pour soigner les dficits de la mmoire ?


CONFRENCES


Lundi 13 Mars 19H30
Ecole Normale Suprieure
Salle Jaurs
29 rue d'Ulm
75005 Paris
Entre : libre dans la limite des places disponibles
Public : tout public

L'acquisition du langage chez le bb
Sharon Peperkamp (Directeur de recherche CNRS, Laboratoire de Sciences Cognitives et Psycholinguistique, DEC, ENS, CNRS, Directrice du dpartement d'tudes cognitives)
Les nourrissons et les jeunes enfants apprennent comprendre et parler leur langue maternelle avec une rapidit surprenante et sans effort apparent. Ainsi, vers l’ge de trois ou quatre ans le vocabulaire des enfants est encore restreint et leur prononciation doit encore s’amliorer, mais ils produisent des phrases bien formes et leur comptence en comprhension du langage est dj comparable celle des adultes. Cet apprentissage tient une prdisposition humaine et se fait de faon informelle et sans instruction, par simple immersion dans un environnement linguistique donn. Depuis une trentaine d’annes, des recherches en sciences cognitives ont document les diffrents tapes du dveloppement linguistique partir de la naissance et tudi les mcanismes qui permettent aux bbs et jeunes enfants d’apprendre leur langue maternelle. Nous verrons quelques-uns de ces rsultats concernant l’apprentissage des sons, des mots, et de la structure des phrases.


ATELIER


Du Mardi 14 Mars au Dimanche 19 Mars de 10h 19h
La vision
Niveau zro de la Cit des sciences
30 avenue Corentin Cariou 75019 PARIS
Mtro : ligne 7, station Porte de la Villette.
Autobus : lignes 139, 150, 152, station Porte de la Villette.
Tramway : T3b Station Porte de la Vilette
Entre : Libre dans la limite des places disponibles
Site web : http://www.cite-sciences.fr
Public : A partir de 10 ans

L’oeil voit, le cerveau peroit
Mdiatrices scientifiques et doctorants en neurosciences
Stand gratuit : Au programme, trois pilots pour un seul thme, la vision !
1. Un lieu d’animation : 'la fabrique des images'
2. Un lieu de dmonstration de ralit virtuelle EyeSea ou dans les yeux d’une seiche . Ralise et produite par So Numerique, EYESEA, un projet port par l'quipe du groupe Mmoire et Plasticit Comportementale Caen, a reu le prix Schlumberger 2016 des Ttes Chercheuses.
3. Un espace d’accueil et d'exprimentation pour le laboratoire de recherches : le LUTIN : Laboratoire des Usages des Techniques d’Information Numrique


EXPOSITIONS


Du Mardi 14 Mars au Dimanche 19 Mars de 10h 18h
Les 80 ans du Palais de la dcouverte
Palais de la dcouverte
Avenue Franklin D. Roosevelt - 75008 PARIS
Autobus : lignes 28, 42, 52, 63, 72, 73, 80, 83, 93 - R.E.R. C : Invalides - Mtro : Champs Elyses-Clemenceau (Lignes 1 et 13) ou Franklin-D.-Roosevelt (lignes 1 et 9)

Entre : Payante
Site web : http://www.palais-decouverte.fr
Public : A partir de 10 ans

80 ans de Neurosciences
Jeunes chercheurs, jeunes chercheuses en Neurosciences
Cette exposition de taille rduite prsentera sous forme d'affiches les grandes tapes de la construction des Neurosciences. Elle relatera quelques expriences fondatrices de cette discipline, ainsi que l'volution des concepts scientifiques. Le samedi 18/03 et le dimanche 19/03, de jeunes chercheurs et chercheuses en Neurosciences viendront illustrer en direct certaines de ces dcouvertes essentielles par le biais d'expriences interactives.
*Accs sur prsentation d'un billet d'entre au muse, donnant accs l'intgralit des espaces du muse (expositions permanentes et expositions temporaires) et l'intgralit des animations scientifiques*


VISITE DE LABORATOIRE


Mardi 14 Mars
Sensorimotricit
Plateforme de Sensorimotricit
Centre universitaire des Saints Pres, pice 725A, 7 t.
45 rue des Saints-Pres Paris 6e
Mtro Saint Germain des Prs, Mabillon ou Rue du bac / Bus 39 ou 95

14h et 15h30
Entre : Inscription obligatoire par mail(prnom, nom, jour et horaire d
inscription : sdccusp@gmail.com
Site web : http://www.biomedicale.parisdescartes.fr/pf-sensorimotricite/
Public : Tout public

Visite de la plateforme de la sensorimotricit de l'Universit Paris Descartes
Danping Wang (ingnieure), Dr Pierre-Paul Vidal
La Plateforme d'Etude Sensorimotricit (PES) de l’Universit Paris Descartes est construite pour quantifier le comportement chez l’Homme. Elle est quipe d’un systme de capture de mouvement 3D, des lectromyographies et des plateformes de force pour mesurer en temps rel les positions, les angles et les vitesses de mouvement de corps, les activits de muscle et le centre de gravit pendant le mouvement.
L’tude de la sensori-motricit chez l’homme se caractrise par la complexit de ses modles, l’homme sain, le patient, en particulier l’ORL, la neurologie, la psychiatrie, la rducation et l’orthopdie, le sportif de haut niveau, ex : rugbyman de FFR.


CAF DES SCIENCES


Mardi 14 Mars de 18h30 20h00
Caf des Editeurs 4 Carrefour de l'Odon Paris 6e
Mtro : Odon
Entre : Inscription obligatoire par mail
inscription : samia.sayah@inserm.fr
Public : Tout public

La myline, le turbo du cerveau
Dr Bernard Zalc, Paul de Brem (journaliste)
Chez un poisson mchoire vivant il y a 425 millions d’annes, une gaine isolante s’est patiemment enroule autour de certaines fibres nerveuses : c’est la myline, formidable acquisition de l’volution. Comme la gaine plastique qui isole les fils lectriques, cette membrane qui enveloppe les axones a permis, chez les vertbrs, une prodigieuse acclration de l’influx nerveux. Elle a ainsi ouvert la voie au dveloppement de nos capacits motrices, sensorielles et cognitives.
Sans elle, nos penses, nos mouvements auraient des lenteurs accablantes. Alors, lorsque la myline est lse, rien ne va plus : perturbations motrices, sensitives ou cognitives apparaissent et peuvent progresser vers un handicap irrversible.


CONFRENCES


Mardi 14 Mars de 19 h 20h30
Raison
Auditorium de la Cit des sciences
30 avenue Corentin Cariou 75019 PARIS
Mtro : ligne 7, station Porte de la Villette.
Autobus : lignes 139, 150, 152, station Porte de la Villette.
Tramway : T3b station Porte de la Villette
Entre : libre
Site web : http://www.cite-sciences.fr
Public : Tout public

Changer de raison pour garder la raison
Fabien Girandola, enseignant-chercheur, professeur de psychologie au laboratoire de psychologie sociale (LPS), Universit d'Aix-Marseille.
Quand nous sommes amens agir contre nos convictions, nous tendons modifier celles-ci pour rduire notre inconfort mental. La thorie de la dissonance cognitive explique ainsi comment les opinions et les comportements en socit se forment et changent. Quels en sont les principes ?


CONFRENCES


Mardi 14 Mars 19H30
Comprhension de la prise de dcision l'aide de donnes de neurosciences
Ecole Normale Suprieure
Salle Jaurs
29 rue d'Ulm
75005 Paris
Entre : Libre dans la limite des places disponibles

 
Valentin Wyart (Chercheur INSERM, Laboratoire de Neurosciences Cognitives, DEC, ENS)
Prendre une dcision ncessite bien souvent de combiner plusieurs sources d'information ambigus voire mme conflictuelles. Dans ces conditions d'incertitude, les dcisions humaines prsentent une variabilit sous-optimale, et donc source d'erreurs, dont l'origine reste aujourd'hui mal comprise. Les thoriques psychologiques existantes attribuent le plus souvent cette variabilit aux priphries du processus de dcision : soit une perception imparfaite des sources d'information, soit un compromis entre exploration et exploitation lors du choix. Je montrerai comment des travaux de recherche rcents, dont les miens, remettent en question l'ide d'une origine priphrique des erreurs de dcision la lumire de la neurobiologie de la prise de dcision. Les rsultats obtenus rvlent des contraintes biologiques sous-estimes qui conditionnent chacune de nos dcisions.


CAF DES SCIENCES


Mardi 14 Mars de 19H30 21h00
BRAIN US 2
Dalva caf
48 Rue d'Argout,
75002 Paris
Mtros : Sentier/ Les Halles/ Etienne Marcel
Entre : Libre, cot des consommations, inscription obligatoire
Site web : https://pintofscience.fr/
Public : Tout public

Pint of Science
Jean DAUNIZEAU, Jules BROCHARD, Nicolas BORDERIES et Irma KURNIAWAN
BRAiN'US: une application smartphone pour sonder les comptences cognitives de la population.


CONFRENCES


Mercredi 15 Mars 18 h
Cerveau et Socit
Institut d’tudes avances de Paris
17 quai d’anjou,
75004 Paris

Entre : inscription pour la confrence sur
Site web : http://www.paris-iea.fr/fr/evenements/les-bases-neurales-de-la-tolerance

Les bases neurales de la Tolrance
Alain Berthoz, Professeur Honoraire au Collge de France
La tolrance est une valeur humaine fondamentale de la relation avec autrui et d’un fonctionnement harmonieux des socits. Les Neurosciences Cognitives contribuent aujourd’hui clairer la formation de cette facult au cours de l’enfance et de l’adolescence. Les mcanismes crbraux en jeu concernent aussi bien la capacit d’adopter le point de vue d’autrui, que d’en comprendre, et accepter, les motions et les valeurs. En revenant sur la pertinence d’une approche croise entre neurosciences et sciences humaines et sociales, la confrence prsentera des rsultats rcents utilisant la ralit virtuelle, l’imagerie crbrale ou encore l’analyse de pathologies neurologiques et psychiatriques, pour proposer l’ide d’une priode critique de l’acquisition de la pluralit interprtative chez l’enfant ainsi qu’une thorie des diffrences entre empathie et sympathie.


CONFRENCES


Mercredi 15 Mars de 18h30 20h
Amphithtre Weiss
Centre universitaire des Saints Pres
45 rue des Saints-Pres Paris 6e
Mtro Saint Germain des Prs, Mabillon ou Rue du bac / Bus 39 ou 95
Entre : Inscription obligatoire par mail
inscription : sdccusp@gmail.com
Site web : http://www.biomedicale.parisdescartes.fr/pf-sensorimotricite/
Public : Tout public

Les robots pourront-ils rellement sentir ?
Dr. Kevin O'Regan (directeur de recherche CNRS, Laboratoire Psychologie de la Perception)
Beaucoup de gens, y compris les roboticiens, pensent que nous sommes trs loin de fabriquer des robots conscients. Je prsenterai des arguments pour montrer que cette ide provient d'une confusion sur la nature de la conscience. Si nous examinons de prs toutes les capacits que la conscience implique, chacune d'entre elles peut tre explique par des mcanismes connus aujourd'hui -- y compris en particulier le 'sentir', c'est dire, les qualits ressenties de nos expriences subjectives. Je montrerai comment cette approche, que j'appelle 'sensorimotrice', n'est pas simplement philosophique, mais engendre galement des prdictions scientifiques vrifiables. Elle suggre que les machines rellement conscientes verront le jour dans les toutes prochaines dcennies.


CONFRENCES


Mercredi 15 Mars de 19h00 21h00
Les 80 ans du Palais de la dcouverte
Palais de la dcouverte - Salle de confrences
Avenue Franklin D. Roosevelt - 75008 PARIS
Autobus : lignes 28, 42, 52, 63, 72, 73, 80, 83, 93 - R.E.R. C : Invalides - Mtro : Champs Elyses-Clemenceau (Lignes 1 et 13) ou Franklin-D.-Roose
Entre : libre dans la limite des places disponibles
Site web : http://www.palais-decouverte.fr
Public : A partir de 15 ans

De l’tude du cerveau aux Neurosciences, 80 ans de recherches.
Franois CLARAC, Neurobiologiste au CNRS, Directeur de recherche mrite, Institut des Neurosciences de la Timone, Marseille
l’occasion de son 80me anniversaire, le Palais de la dcouverte accueillera Franois CLARAC, neurobiologiste mrite. Il nous contera comment les Neurosciences se sont progressivement construites tout au long du 20 sicle. En fil conducteur, l’ide que certaines thories passent inaperues pendant de longues dcennies, avant que de nouveaux travaux de recherche ne les fassent renatre. Les dcouvertes passes, combines aux technologies modernes (imagerie crbrale, neurobiologie molculaire et comportementale, neurophysiologie, analyses cliniques…) nous permettent d’tre optimistes pour l’avenir: la complexit inoue du systme nerveux nous livrera petit petit ses secrets…


CONFRENCES


Mercredi 15 Mars 19H30
Mathmatiques et Neurosciences
Ecole Normale Suprieure
Salle Jaurs
29 rue d'Ulm
75005 Paris

Entre : libre dans la limite des places disponibles
Site web : https://sdcens.eventbrite.fr
Public : Tout public - Inscription sur le site web

Modlisation mathmatique du Cerveau diffrentes chelles
David Holcman (Directeur de recherche CNRS, Institut de Biologie de l'ENS)
Le but de cet expos est de prsenter les avances dans la comprhension du cerveau bases sur les mthodes de modlisation mathmatiques de la molcule aux rseaux de neurones: point sur les rcents succs et checs.


PROJECTION DE FILM


Mercredi 15 Mars 20h00
Conscience
Cinma Le Grand Action
5 rue des Ecoles Paris 5e
Mtro : Ligne 10 Maubert-Mutualit
Entre : Dans la limite des places disponibles
Public : Tout public

Dchiffrer la conscience, voyage dans l’toffe de nos penses de Ccile Denjean
Lionel Naccache (PUPH, Chercheur), Christophe Pallier (Chercheur), Ccile Denjean (ralisatrice), Fabrice Papillon (Producteur)
Peu peu, grce l'imagerie crbrale, les scientifiques parviennent dessiner les contours de notre conscience. Celle-ci dmarre ds les premiers instants de la vie par un amas de sensations : comme les adultes, les bbs peroivent ce qui les entoure, avec juste un peu plus de lenteur. Puis, vers 2 ans, la conscience de soi s'enracine et ce rcit intrieur gagne en complexit. Au fil d'une vie, il devient une 'reprsentation de plus en plus sophistique du monde extrieur', comme l'explique le chercheur Stanislas Dehaene. Nourrie de souvenirs et de sensations, notre conscience se mue en une petite voix intrieure personnelle chacun.


CONFRENCES


Jeudi 16 Mars de 14 h 17 h
Le cerveau mallable
Hpital Robert Debr
Amphithatre Vilmer,
48 Bld Srurrier
75019-Paris

Mtro : Porte des Lilas
Entre : Libre
inscription : catherine.verney@inserm.fr
Public : tous incluant malades et soignants

La plasticit crbrale, c'est quoi ?
Catherine Verney (chercheur Inserm retraite) et Claire-Marie Rangon (Neuropdiatre, MD, PhD)
Bien que la presque majorit de nos cellules nerveuses : les neurones nous sont donns avant la naissance et pour la vie, notre cerveau prsente des capacits de changement remarquable: il est 'mallable' ou plastique. Chaque fois que nous apprenons quelque chose, des circuits nerveux sont modifis dans notre cerveau. Nous voquerons les forces et les limites de ces plasticits dans la vie quotidienne et en pathologie. Nous pouvons stimuler notre plasticit crbrale comme un sportif peut stimuler ses muscles, en fortifiant des connexions, en explorant d'autres circuits et en stimulant le gense de nouveaux neurones dans l'hippocampe, une rgion crbrale indispensable notre mmoire consciente. Notre cerveau a d'normes capacits que l'on peut explorer si l'on veut bien sortir de nos habitudes, croyances et ruminations qui nous figent dans des comportements rptitifs.
La confrence sera suivie d'atelier pour les enfants et les adultes


VISITE DE LABORATOIRE


Jeudi 16 Mars
Sensorimotricit
Plateforme de Sensorimotricit
Centre universitaire des Saints Pres, pice 725A, 7 t.
45 rue des Saints-Pres Paris 6e
Mtro Saint Germain des Prs, Mabillon ou Rue du bac / Bus 39 ou 95

14h et 15h30
Entre : Inscription obligatoire par mail avec prnom, nom, jour et horair
inscription : sdccusp@gmail.com
Site web : http://www.biomedicale.parisdescartes.fr/pf-sensorimotricite/
Public : Tout public

Visite de la plateforme de la sensorimotricit de l'Universit Paris Descartes
Danping Wang (ingnieure), Dr Pierre-Paul Vidal
'La Plateforme d’Etude Sensorimotricit (PES) de l’Universit Paris Descartes est construite pour quantifier le comportement chez l’Homme. Elle est quipe d’un systme de capture de mouvement 3D, des lectromyographies et des plateformes de force pour mesurer en temps rel les positions, les angles et les vitesses de mouvement de corps, les activits de muscle et le centre de gravit pendant le mouvement.
L’tude de la sensori-motricit chez l’homme se caractrise par la complexit de ses modles, l’homme sain, le patient, en particulier l’ORL, la neurologie, la psychiatrie, la rducation et l’orthopdie, le sportif de haut niveau, ex : rugbyman de FFR.'

sdccusp@gmail.com avec prnom, nom, jour et horaire dsirs


CONFRENCES


Jeudi 16 Mars de 19h 20h30
Hypnose
Auditorium de la Cit des sciences
30 avenue Corentin Cariou
75019 PARIS
Mtro : ligne 7, station Porte de la Villette.
Autobus : lignes 139, 150, 152, station Porte de la Villette.
Tramway :T3b station Porte de la Villette.
Entre : Libre
Site web : http://www.cite-sciences.fr
Public : Tout public

Les pouvoirs de l'esprit ?
Bruno Falissard (Pdopsychiatre, Paris XI, Inserm), Laurence Lanfumey (Chercheur Inserm), Christophe Andr (psychiatre), Antoine Lutz (Chercheur Inserm), Cline Mlin (chirurgien dentiste, Inserm)
La mditation ou l’hypnose procurent de nombreux bnfices dans la gestion du stress, des douleurs chroniques et des addictions. Comment ces pratiques, devenues des thrapies alternatives, agissent-elles sur le cerveau pour amliorer notre sant ?
Une confrence sant en questions, cycle de confrences citoyennes propos par l’Institut national de la sant et de la recherche mdicale (Inserm : www.inserm.fr) et Universcience. La Bibliothque de la Part-Dieu assurera le duplex Lyon.


CONFRENCES


Jeudi 16 Mars de 19h00 21h00
La neurobiologie des relations
Ecole Normale Suprieure Salle Jean Jaurs
29 rue d'Ulm 75005 Paris
Ligne 7: Place Monge ou Censier-Daubenton, Ligne 10: Cardinal Lemoine, RER B: Luxembourg. Bus: 21, 27, 47, 84, 89.

Entre : Inscription conseille par mail
inscription : communicationmanager@paris-neuroscience.com
Public : Tout public

Comment les influences sociales et biologiques contribuent construire le cerveau
Jeunes chercheurs de l'Ecole des Neurosciences de Paris
Hannah Metzler, Margot Roell, Sarah Goethals et Prof. Hugo Cousinas du Laboratoire EthoS-Ethologie animale et humaine de l'Universit de Rennes 1
Quels rles les influences sociales, et en particulier les relations parent-enfant, jouent dans le dveloppement du cerveau ? Quel est leur impact sur l'apprentissage de la communication et sur les relations pendant la vie adulte ? Et comment choisissons-nous nos partenaires dans nos relations amoureuses ? Si ce genre de questions vous intriguent, venez assister cette confrence qui vous prsentera la faon dont les facteurs sociaux et biologiques influencent les mcanismes neurobiologiques lis la communication, l'attachement et l'attraction.


CONFRENCES


Jeudi 16 Mars 19h00
Le cerveau et les odeurs
Amphithtre BUFFON (Universit Paris Diderot)
15 rue Hlne Brion 75013 Paris

Ligne 14 et RER C : Bibliothque Franois Mitterand; Lignes de bus n 62, 64, 89, 325, arrt BUS Bibliothque Franois Mitterrand
Entre : rservation :
inscription : giuseppe.gangarossa@univ-paris-diderot.fr

Les mystres olfactifs: quand le parfum rencontre le cerveau
Dr. Marc-Antoine Corticchiato et Dr. Hirac Gurden
Utilises ds ses origines dans le domaine de la spiritualit et de la sduction, le parfum a accompagn l’histoire de l’humanit. Les crateurs de parfum, ou Nez , sont surtout des Cerveaux qui manipulent mentalement des combinaisons d’odeurs et nous content des histoires par l’intermdiaire de ces molcules insaisissables et fascinantes. La reprsentation neuronale des odeurs, ainsi que leur lien fort avec la mmoire et les motions, est un domaine de recherche intense en neurosciences. Pendant cette confrence, le regard crois d’un crateur de parfum (Dr. Marc-Antoine Corticchiato) et d’un neurobiologiste (Dr. Hirac Gurden) sera ponctu de sances d'olfaction pour sentir ensemble diffrentes odeurs surprenantes.


VISITE DE LABORATOIRE


Vendredi 17 Mars de 14h30 16h
Institut de la Vision 17 rue Moreau 75012 Paris
Ligne 8: Ledru Rollin, Ligne 5,1 : Bastille, Ligne 14, RER A,D: Gare de Lyon, Bus: 20-29-65-69-76-86-87-91
Entre : Inscription obligatoire par mail
inscription : contact@institut-vision.og
Site web : http://www.institut-vision.org/
Public : Tout public

Un aprs-midi l'Institut de la Vision
Kim Nguyen-Ba-Charvet, Christophe Gardella, Sacha Reichman, Karine Becker, Johan Lebrun, Hanen Kabou, Emeline Nandrot et Xavier Guilloneau
L’Institut de la Vision ouvre ses portes le vendredi 17 mars de 14h30 16h30 pour vous faire dcouvrir ses recherches au cours de visites thmatiques dans nos laboratoires, choisir parmi les propositions ci-dessous.

Atelier au choix (merci d’indiquer l’atelier choisi lors de l’inscription – 8 personnes par atelier)

1- Comment visualiser les cellules rtiniennes et leurs projections dans le cerveau ? 
Kim Nguyen-Ba-Charvet
2- De l’oeil au cerveau
. Christophe Gardella
3- Fabriquer des neurones rtiniens partir de cellules souches
. Sacha Reichman.
4- Le Homelab. Karine Becker
5- Le Streetlab. Johan Lebrun
6- Thrapie gnique
. Hanen Kabou
7 - Comment visualiser les vaisseaux de la rtine ? Xavier Guillonneau
8- Evacuation des dchets et recyclage, a existe aussi dans la rtine et c'est primordial pour la vue! Emeline Nandrot


MANIFESTATION LITTRAIRE


Vendredi 17 Mars 19h
Science et littrature
Bibliothque Buffon 15 bis rue Buffon Paris 5e
RER C ou M5, 10 Station : Gare d'Austerlitz
Entre : libre sous rserve de places disponibles

Le cerveau Livre ouvert
Claire Leconte (Enseignant-Chercheur),Philippe Van Eeckhout (Orthophoniste), Benjamin Rohaut (Chercheur), Emmanuelle Rigaud (comdienne), Paul de Brem (Journaliste)
Lorsque la science rencontre la littrature. De courts extraits d'oeuvres littraires sur le syndrome d'enfermement ' le locked-in-syndrome ', un tat neurologique rare seront lus par Emmanuelle Rigaud, comdienne et donneront lieu un dbat entre spcialistes de la discipline.
Au programme : Le scaphandre et le papillon de Jean-Dominique Baudy, Le Comte de Monte Christo d'Alexandre Dumas et Thrse Raquin d'Emile Zola.


CONFRENCES


Ecole Normale Suprieure
Salle Jaurs
29 rue d'Ulm
75005 Paris

L’autisme vu par les sciences cognitives
Tiziana Zalla


ATELIER


Du Samedi 18 Mars au Dimanche 19 Mars de 11h 18h
Animations
Niveau 1 de la Cit des sciences
30 avenue Corentin Cariou 75019 PARIS
Mtro : ligne 7, station Porte de la Villette.
Autobus : lignes 139, 150, 152, station Porte de la Villette.
Tramway :T3b station porte de la Vilette.
Entre : Payante
Site web : http://www.cite-sciences.fr
Public : A partir de 10 ans

' Mentalisme, sieste, hypnose,... vous d'exprimenter !'
Mdiatrices scientifiques et doctorants en neurosciences
Animations sur les thmes suivants : l'hypnose, le second cerveau, le sommeil et surtout la sieste, les ides reues sur le cerveau, les biais cognitifs.
Rencontres avec des doctorants en neurosciences


ATELIER


Samedi 18 Mars de 13h 17h
Centre universitaire des Saints Pres, (espace Avogrado A VENIR), 45 rue des Saints-Pres Paris 6e
Mtro Saint Germain des Prs, Mabillon ou Rue du bac / Bus 39 ou 95

Entre : Inscription par mail
inscription : sdccusp@gmail.com
Site web : http://www.biomedicale.parisdescartes.fr/pf-sensorimotricite/
Public : Tout public

Voyage en Neurosciences
Chercheurs du Centre des Saints Pres
Pendant tout un aprs-midi, les chercheurs du centre universitaire des Saints Pres, situ au cur du quartier de Saint-Germain des prs, vont vous faire voyager dans les neurosciences en vous proposant des ateliers/dmonstrations dans lesquelles vous pourrez participer et qui porteront sur:
- Le langage et le cerveau
- Contrle des robots par l'activit crbrale
- La ralit Virtuelle comme un outil de rducation chez les patients atteints d'accident vasculaire crbral (AVC)
- Etude de la perception visuo-haptique 3D par ralit virtuelle
- Les toiles et satellites du systme nerveux
- Le cervelet, cet illustre inconnu


ATELIER


Samedi 18 Mars de 13h30 17h
Institut du Cerveau et de la Moelle Epinire
Hpital de la Piti-Salptrire 83 bd de l'Hpital Paris 13e
Mtro : St Marcel

Entre : Inscription obligatoire sur le site
inscription : semaineducerveau@icm-institute.org
Site web : http://icm-institute.org/fr/sdc2017
Public : Tout public

Ateliers, visites de plateformes technologiques et thatre d'improvisation
Chercheurs, Doctorants, PostDoctorants, Ingnieurs et Techniciens de l'ICM
Pendant tout un aprs-midi, les Mdecins, Chercheurs, Doctorants, Post-Doctorants, Ingnieurs et Techniciens de l’Institut du Cerveau et la Moelle Epinire, situ au sein de l’Hpital Piti Salptrire dans le 13me arrondissement de Paris (Mtro St Marcel), vont vous faire dcouvrir leurs travaux en neurosciences :
- Dmonstration de jeux thrapeutiques par BRAIN e-NOVATION
- Dmonstration d'un outil diagnostique de l'apathie sur la base d’enregistrements vido et de capteurs
- Atelier de prsentation des tudes sur la recherche clinique, le principe d’un essai thrapeutique et les essais acadmiques, ateliers ludiques (olfactifs,…) suivi d’une visite du Centre d'Investigation Clinique.
- Prsentation de la jonction neuromusculaire, son rle dans la contraction musculaire et les pathologies associes (Observation au microscope).
- Prsentation de la recherche sur la SLA et d’approches exprimentales - causes gntiques, cellules souches et modlisation de la maladie, suivie d’une visite des plateformes technologiques
- Prsentation d'un Centre de Ressources Biologiques/Banque ADN et de Cellules et atelier ludique d’extraction de son propre ADN.
- Prsentation du projet Axonaute : projet de vulgarisation scientifique Vido + Quizz Cerveau
- Assister du thtre d’improvisation : Impro_Neuro_Cerveau : Des improvisations compltement synapsisantes, des personnages sympathiques ou para sympathiques et


CONFRENCES


Samedi 18 Mars de 14h 17h
Confrence-Dbat
Institut Pasteur - Auditorium
28 rue du Dr Roux 75015 Paris
Mtro : Pasteur (ligne 6)- Volontaires (ligne 12)
*Ouverture des portes 13h30*
Entre : Inscription par mail obligatoire
inscription : ggheusi@gmail.com
Site web : https://www.pasteur.fr/fr
Public : Tout public

Neurosciences et Transhumanisme - Cerveaux rpars, cerveaux augments
Pierre-Marie Lledo - Jean-Pierre Bourgeois - Didier Coeurnelle - Alexandre Maurer - Jacques Testart - Serge Tisseron - Jean-Franois Chambon
La vitesse laquelle les avances scientifiques modifient notre quotidien n’chappe personne. Le dveloppement et la puissance toujours croissants des nouvelles technologies dans les domaines de la biologie, de l’intelligence artificielle et des neurosciences offrent ds prsent des perspectives tangibles sur la rparation de dysfonctionnements neurologiques et une restauration de l’autonomie de sujets souffrant de graves atteintes du systme nerveux. Cellules souches, thrapies gniques, implants lectroniques prfigurent les futures biotechnologies au service de l’amlioration des conditions de vie des patients. Ces applications d’une mdecine rparatrice toujours plus performante tmoignent de la matrise croissante du vivant au cours des dernires dcennies. Mais les avances rjouissantes d’une mdecine de rparation portent inluctablement en elles les perspectives obscures, si ce n’est parfois sombres, d’une mdecine d’augmentation destine non seulement prvenir l’mergence de dysfonctionnements chez des individus sains mais aussi augmenter l’ensemble des comptences physiques et intellectuelles de ces mmes individus. Le transhumanisme, tel est le nom qui s’applique cette nouvelle faon d’imaginer et aspirer ce que sera l’homme de demain.


CONFRENCES


Samedi 18 Mars de 15h 18h
Les 80 ans du Palais de la dcouverte
Palais de la dcouverte - Salle de confrences
Avenue Franklin D. Roosevelt - 75008 PARIS
Autobus : lignes 28, 42, 52, 63, 72, 73, 80, 83, 93 - R.E.R. C : Invalides - Mtro : Champs Elyses-Clemenceau (Lignes 1 et 13) ou Franklin-D.-Roose
Entre : Libre dans la limite des places disponibles
Site web : http://www.palais-decouverte.fr
Public : A partir de 15 ans

Regards croiss sur l’esprit, la pense
Franois ANSERMET (Pdopsychiatre, Universit de Genve), Jean-Gal BARBARA (historien des neurosciences, CNRS), Elena PASQUINELLI (Philosophe, Fondation la Main la pte)
l’occasion de son 80me anniversaire, le Palais de la dcouverte explorera les notions de pense et d’esprit. Comment l’esprit a-t-il t tudi en Neurosciences, en Philosophie, en Psychanalyse ou bien encore en Sciences cognitives ?

Des intervenants de disciplines diffrentes mais complmentaires nous claireront sur les dcouvertes faites dans leur champ disciplinaire au cours de ces 80 dernires annes. Ils mettront en lumire les similitudes et les divergences de ces diffrentes visions de l’esprit.

Cet aprs-midi sera plac sous le signe du dialogue : dialogue entre spcialistes d’horizons diffrents et dialogue avec le public sur cette notion complexe et fascinante qu’est l’esprit humain.